« Buy the rumor, sell the news »

Slogan bien connu des marchés financiers, ce dernier décrit une situation de plus en plus fréquente, dans laquelle les investisseurs se positionnent « comme si » jusqu’à l’échéance, et débouclent leurs positions pour prendre leur profit juste avant la confirmation de celle-ci.

Prenons un exemple : une réunion de banque centrale est prévue dans trois semaines, et il est fort à parier que l’institution va se montrer encore plus conciliante dans la conduite de sa politique monétaire. Les investisseurs vont donc immédiatement se positionner dans cette optique : baisse des taux d’intérêt du pays en question, dépréciation de sa devise, hausse de ses marchés d’actions,… Et le jour de ladite réunion (ou plutôt la veille, et même quelques jours avant la plupart du temps), les positions se débouclent et les tendances s’inversent.

Voilà ce que décrit ce slogan qui peut paraître obscur de prime abord.

A présent imaginons que la remontée des marchés d’actions depuis mi-mars soit l’oeuvre, une nouvelle fois, de ce type de comportement de plus en plus fréquent sur les marchés financiers.

Que des investisseurs bien informés aient eu l’envie de se positionner pour le « coup d’après », le début d’enraiement de l’épidémie et la réouverture des économies, tout en sachant qu’il faudrait déboucler ses positions rapidement dès que cela deviendrait concret.

Alors les niveaux actuels d’indices ne seraient pas justifiés et il faudrait, aujourd’hui, de toute urgence, déboucler soi-même ses positions afin d’éviter la nouvelle vague de ventes à venir si aucun traitement ou vaccin n’est trouvé et, pire, si un reconfinement doit être envisagé, ce qui est loin de pouvoir être exclu à ce stade.

Comprendre ce type d’approche est essentiel dans le monde économique et financier d’aujourd’hui. Les prix des actifs reflètent toute l’information disponible, mais pas seulement celle concernant le présent, aussi celle permettant d’appréhender l’avenir, parfois dans un sens arrangeant, celui qui permet de faire des profits.

Ce qu’un latéral sur les indices, pourtant justifié dans le contexte actuel, ne permet pas…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :